Diplômée de l’École Supérieure d'Arts Appliqués La Martinière Diderot en juin 2013, Lison Barbier a expérimenté de nombreux matériaux avant que son choix se porte sur le papier.

C'est véritablement au cours de l'été 2012, au fin fond de la jungle, durant un stage dans une fabrique de papier artisanale au Népal, que Lison a un déclic. Le papier est un matériau qui possède des qualités rares parfois même insoupçonnées ; qualités qu'elle va s'attacher à révéler en se laissant guider volontiers par une matière poreuse, qui s'imprègne, qui gondole et qui en séchant donne lieu à des formes inattendues. La couleur quant à elle agit comme un code, elle correspond aux changements chromatiques du ciel au fil des heures.

Entre design et artisanat, Lison fabrique des sculptures et luminaires à partir de minuscules bandelettes de papier teintes et assemblées à la main.

Elle s'attache à mettre en lumière le travail de la main en créant des pièces uniques empreintes de poésie, qui évoquent luxe, calme et légèreté.

Lison réalise des pièces d'exception déclinables sur-mesure pour la maison, l'hôtellerie-restauration, ou encore des scénographies de vitrines.

             ---------------------------------------------------------------------------------------------------

Graduated from l’École Supérieure d’Arts Appliqués La Martinière Diderot in june 2013, Lison Barbier experimented with many materials before her choice was made on paper.
It is truly during the summer of 2012, in the depths of the jungle, during a professional experience in a craft paper factory in Nepal, that Lison has a click. Paper is a material that possesses rare qualities that are sometimes even unsuspected; qualities which she focused on, to reveal a porous matter, which is impregnated, which gondolates and which gives rise to unexpected forms. Lison used a Japanese dyeing technique called «shibori». Colour acts as a code : it corresponds to the chromatic changes of the sky as the hours pass by. Paper reacts on contact with the glue to give rise to pleats and drapes ; the repetition of manual gestures reveals a creation process that lends another way than that of standardised creation, adding a burst of the random into the production stage.
Between design and craft, Lison makes handmade scilptures from tiny dyed strips of paper.
She creates unique pieces with poetry, that evoke luxury, calm down and lightness
.

 

Portrait